header banner
Default

Crafted in the USA, the touch screen art - invest thoroughly


La semaine qui commence sera donc placée sous le signe de l’emploi, les JOLTS, les Non-Farm Payrolls et, visiblement, nous allons continuer de voir les choses à très très court terme sans se poser de question plus loin. Le pétrole est toujours un problème, les rendements qui prennent l’ascenseur aussi, mais ce matin nous sommes surtout heureux de voir que le gouvernement américain est toujours ouvert et que le « shutdown » n’a pas eu lieu. Pourtant si l’on creuse un peu plus loin, on se rendra rapidement compte que les clowns qui gèrent le gouvernement US ont ENCORE une fois botté en touche, comme lors du plafond de la dette au mois de juin.

L’Audio du 2 octobre 2023

Télécharger le podcast

VIDEO: J’ai Appris l’ART de la CHASSE SOUS-MARINE (pêche au harpon) 🐟
Tristan

Shutdown pas « shut » du tout

VIDEO: Parti de rien - Anthony Bourbon - ETC #3
Théo Lion - Coudac

Vendredi soir, lorsque j’ai éteint mes écrans, il semblait plutôt évident que le gouvernement US allait être en vacances forcées dès samedi soir tellement ils étaient loin de trouver un accord. On était même plutôt certain qu’il allait falloir composer avec de nombreux services d’état qui seraient fermés et encore moins utiles qu’avant. Même la FED ne savait pas trop comment elle allait procéder avec les bureaux de statistiques du gouvernement qui seraient fermés le temps de trouver une solution. Powell se demandait comment il allait prendre ses décisions en ce qui concerne la hausse des taux ou la non-hausse des taux sans savoir ce que faisait VRAIMENT l’économie.

Et puis, trois heures avant la date butoir, les Républicains et les Démocrates ont trouvé une solution de dernière minute pour NE PAS avoir à fermer le gouvernement. Sauf qu’en fait, ils n’ont rien trouvé du tout, ils ont tapé dans les fonds de secours en cas de catastrophe pour se donner 45 jours de plus pour trouver une solution. Le strict minimum a donc été mis en place pour que les USA fonctionnent à peu près 45 jours avant de recommencer le compte à rebours. Biden a signé ce bricolage de première catégorie et on notera au passage qu’ils ont fait plus ou moins comme ils ont fait lors du problème du plafond de la dette :

– On ne trouve pas d’accord alors HOP, on botte en touche et on repousse la date butoir.

Le plafond de la dette a été repoussé au mois de janvier 2025 – juste après l’élection du nouveau Président – et le budget a été repoussé de 45 jours. Oui, parce qu’endetter le payer à coup de milliards depuis que le plafond a sauté, on sait faire. Mais faire tourner la machine sans pognon sur le compte en banque, c’est plus compliqué.

Des solutions temporaires

VIDEO: Cette Famille Noire Dirige Secrètement Le Monde
King Luxury France

Les Américains ont donc trouvé des solutions temporaires qui ne vont rien résoudre. Trouveront-ils un moyen de boucler le budget dans les 45 jours qui viennent ? Rien n’est moins sûr – surtout que depuis ce week-end, ça n’est plus seulement les Républicains qui haïssent les Démocrates, puisque les Républicains se détestent entre eux également. On n’a donc pas fini de parler de budget et de « shutdown », mais en attendant on va pouvoir se concentrer sur le mois d’octobre connu pour être volatile qui commence. Et en attendant les prochaines discussions de Washington, les Ukrainiens attendront leur chèque trimestriel puisque le budget accordé samedi ne TIENT PAS COMPTE du soutien à l’Ukraine. Biden est d’ailleurs déjà en train de couiner sur le sujet à qui veut l’entendre.

Le sujet du SHUTDOWN étant mis de côté pour le moment, l’ensemble des experts à Wall Street se sont donc penchés sur le sujet du mois d’octobre et sont remontés jusqu’en 1907 pour se souvenir que la grande panique de cette même année avait eu lieu en octobre, que le crash de 1929 aussi, ainsi que celui de 1987. Statistiquement, on entrait quand même dans le mois le plus pire que tous les autres si l’on avait envie de se faire peur avec un KRACH. Sauf que ça n’arrivera pas et que tout le monde est déjà en train de se faire les ongles en attendant les chiffres de l’emploi qui tomberont cette semaine et sont en train de se dire qu’il n’y a aucune raison que KRACH il y ait, puisqu’en plus, tout le monde est convaincu que récession, il n’y aura pas.

Le verre à moitié plein

VIDEO: MAKE UP DE VI: Elle quitte la France pour devenir Maquilleuse à Abidjan
Investir Au Pays

En ce premier jour de trading du mois d’octobre, nous allons donc essayer de voir les choses du bon côté en se disant que ça devrait bien se passer, puisque si le mois d’octobre est le mois où les « gros trucs bien pourris » se produisent, on sait aussi que – statistiquement – lorsque le mois d’août a été bien merdique et que septembre aussi, le mois d’octobre compense largement la chose et termine en hausse avant d’entamer le rallye de Noël.

Reste donc à faire le bon choix entre un mois d’octobre qui est connu comme le mois des KRACHS ou à se raccrocher à la statistique qui dit que quand août et septembre étaient mauvais, octobre sera bon. Quoi qu’il en soit, ce matin du 2 octobre, les futures pointent en direction de la hausse, tout en se souvenant que les politiciens ont puisé dans le fonds d’aide en cas de catastrophe pour continuer à faire tourner le gouvernement, reste plus qu’à espérer qu’il n’y ait pas une catastrophe majeure aux USA durant les 45 prochains jours et que THE BIG ONE décide d’attendre encore un peu pour transformer Las Vegas en station balnéaire.

Golden Week

VIDEO: Les Secrets Du Cortège Du Président Américain
King Luxury France

Ce matin les marchés asiatiques sont orphelins puisque c’est férié en Chine et à Hong Kong. Le Nikkei est hausse de 1.4% pour fêter le sauvetage de Washington et la faiblesse du yen. Les traders chinois doivent être contents de voir que tout est fermé, ça leur fera du bien de ne rien faire, cela commençait à devenir pesant entre Evergrande qui part en vrille toujours un peu plus chaque jour et les investisseurs étrangers qui vendent tout ce qu’ils ont en Chine pour aller acheter du pétrole, depuis que tout le monde sait que le baril va franchir les 100$ à la hausse dans les mois qui viennent. Si ça n’est pas avant Noël, ça sera après.

Actuellement le baril se traite à 91$ et des poussières, l’or continue de se faire massacrer et donnerait le mal de l’air à une hôtesse de l’air qui fait ce boulot depuis 30 ans. Le métal jaune se traite à 1859$ et le Bitcoin est à 28’000$.

Les nouvelles du jour

VIDEO: Le marché actions poursuit sa contraction jusque NOÊL ?
belgian investor

Du côté des nouvelles du jour, surtout de celles qui ne parlent pas de « shutdown » – on notera que la Banque Mondiale pense que les perspectives sur l’Asie pour les années à venir sont les plus pourries depuis 50 ans. Merci pour cette vision du lundi et pendant ce temps, le grabataire qui sert de Président aux Américains, ne sait rien faire d’autre que de faire des grands discours pour « rassurer son ami Zelensky » et lui dire qu’il AURA son aide et qu’il pourra toucher les milliards américains avant Noël. Le Président ne sait même pas comment il va faire pour nourrir les millions d’Américains qui n’ont pas de quoi manger chaque jour, mais il se concentre sur l’Ukraine. Une chose est certaine, l’aide à l’Ukraine sera LE sujet principal à Washington ces 45 prochains jours.

Autrement en France, après avoir été le héros ce ces dernières années, Bernard Arnault est en train de prendre des coups de tous les côtés. Il a payé pour Notre Dame, il a payé pour les restos du cœur, il a été l’homme le plus riche du monde quand les Chinois étaient censés venir dépenser leurs Yuans chez LVMH et puis depuis la semaine dernière, il a les flics sur le dos parce qu’il aurait utilisé un homme de paille russe pour dépenser 20 millions d’Euros à Courchevel et qu’il aurait caché qu’il était le véritable propriétaire d’un bien immobilier. Eh oui, en France vaut mieux être un ministre mis en examen qu’un milliardaire – le ministre lui bénéficie de la présomption d’innocence. Peu importe le nombre de casseroles, le milliardaire lui, en prend plein la gueule dans tous les médias francophones y compris dans Pif Gadget.

Les chiffres du jour

VIDEO: Des découvertes effrayantes au Congo qui ont terrifié le monde
CRIPTONEX FR

Pour ce qui est des chiffres du jour, nous sommes lundi. Il n’y aura donc rien en Europe ni aux USA, par contre hier il y a eu des PMI chinois qui étaient en-dessous des attentes et ce matin, le Tankan japonais était en ligne avec les attentes. Pour le moment, les futures sont donc en hausse de 0.2% et la journée risque d’être calme jusqu’à que l’on en sache un peu plus.

On notera que dans les jours qui vont venir nous allons commencer à parler des chiffres du trimestre. Cette semaine nous n’aurons que Constellation Brands et Lewis qui publieront mais dès la semaine prochaine, nous allons monter en intensité avec les chiffres du trimestre des banques suivis par le reste de la clique. Mais pour ce lundi, on commence tranquille en se disant qu’ils sont quand même forts ces Américains pour s’en sortir par la peau des fesses à chaque fois et que peut-être, octobre ne serait pas aussi pourri que ça à la fin.

Passez un très bon début de semaine, excellent lundi et à demain !

Thomas Veillet
Investir.ch

“Remember no one can make you feel inferior without your consent.”

– Eleanor Roosevelt

Sources


Article information

Author: Anthony Webb

Last Updated: 1698519721

Views: 866

Rating: 4.9 / 5 (30 voted)

Reviews: 97% of readers found this page helpful

Author information

Name: Anthony Webb

Birthday: 1914-06-11

Address: 4241 Jacob Square Apt. 158, Lake Hollyfort, FL 74331

Phone: +3612224351282093

Job: Mechanical Engineer

Hobby: Card Games, Basketball, Sailing, Hiking, Sewing, Amateur Radio, Skiing

Introduction: My name is Anthony Webb, I am a accessible, irreplaceable, multicolored, unguarded, radiant, exquisite, unreserved person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.